Vous êtes ici : Accueil Un développement programmé sur 15 ans

Un développement programmé sur 15 ans

Publié le 28/06/2012 - admin Proposer un sujet

Avec 600 000 m² de potentiel global, Euronantes est le plus important pôle d’affaires de la façade atlantique. Aux 370 000 m² de bureaux existants, 230 000 m² s’ajouteront d’ici 2020. Précisions sur les phases du projet.

En 2007 était officialisée la première implantation à Euronantes avec l'assureur Henner-GMC. Le début d'une longue série pour ce pôle tertiaire aux standards internationaux, dont la réalisation est programmée sur 15 ans.

Phase 1 : 80 000 m² de bureaux commercialisés

Lancée en 2005 et aujourd’hui en cours d’achèvement, la 1ère phase d'Euronantes a considérablement renforcé l’attractivité de Nantes auprès des acteurs économiques et des entreprises extérieures au territoire, comme en témoigne la venue de groupes au rayonnement international : Fidelia Assistance, Capgemini, Pôle emploi, RFF, voyages-sncf.com... Au total, 3 300 emplois. Le bilan est également très positif du côté des investisseurs, puisque chaque immeuble a été pré-commercialisé avant sa livraison.
Venues s’ajouter aux 300 000 m² de bureaux existants, les principales opérations réalisées lors de la phase 1 comprennent les immeubles Axeo, Henner, le Phare des Alizés, Tripode (îlot B), l’Espace Saupin ou encore l’immeuble Skyline (16 000 m² de bureaux certifiés BBC).
Deux autres opérations majeures vont clore cette première phase : l'îlot A du Tripode (20 000 m²) accueillera les services de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) sur 12 000 m² et Veolia sur 8 000 m². L'opération Viviani (5 000 m²) logera notamment Icade et des services publics.

Phase 2 : 110 000 m² à construire sur la période 2012-2016

Les deuxième et troisième phases du pôle d'affaires Euronantes doivent satisfaire la demande des entreprises locales et attirer de nouvelles activités tertiaires exogènes.
Les îlots proposés en 2ème phase représentent un volume de production moyen de 26 000 m² par an. Ces nouvelles opérations, dont les deux tiers concernent le secteur Euronantes Gare, doivent répondre principalement à une demande identifiée d'entreprises souhaitant être propriétaires de leurs locaux. Parmi les projets déjà identifiés, les immeubles Véo (13 000 m², livraison 2013), Nouvelle Vague (Adim ouest, 10 000 m² livrés en 2014), Berlingot (14 500 m² livrés en 2015)…

Phase 3 : 110 000 m² à construire sur la période 2016-2020

Sur le périmètre gare, Nantes Métropole Aménagement – à qui Nantes Métropole a délégué la maîtrise d'ouvrage – finalise l'acquisition des fonciers nécessaires à la mise en œuvre de la phase 3 d'Euronantes. Celle-ci proposera des îlots très attractifs grâce à leur proximité immédiate avec la gare TGV.