Vous êtes ici : Accueil Investir

Investir sur Euronantes : la sécurité à long terme

Attractivité, phasage maîtrisé et demande soutenue : Euronantes rassure
Change or add category image (categorie.jpg)

Depuis 2005, date de son lancement officiel, malgré une conjoncture difficile, Euronantes a toujours connu un bon niveau de commercialisation. Quelles sont les raisons de ce succès ?
Centralité, accessibilité et environnement : les qualités intrinsèques du pôle d'affaires en font une cible de choix pour les utilisateurs et les investisseurs. Mais ce n'est pas la seule raison...

Le pôle d'affaires Euronantes constitue une offre complémentaire et non concurrente des programmes développés en périphérie nantaise comme le parc tertiaire Ar Mor. Le pôle répond à des besoins d'entreprises en matière de connexions avec Paris ou en terme de mobilité des salariés au sein de la métropole.

Une demande tirée par l'économie endogène

Le phasage de la programmation qui s'étale sur 15 ans illustre la méthode nantaise privilégiant le long terme. Le volume annuel moyen de production de bureaux sur Euronantes (15 000 m²) correspond au tiers des surfaces neuves commercialisées chaque année sur Nantes Métropole.

Immeuble Skyline : 16 000 m² commercialisés en pleine crise

Le risque de suroffre est donc bien maîtrisé quand on met en pesceptive cette production avec les 95 000 m² de bureaux commercialisés en moyenne chaque année sur la métropole.

La demande, tirée en grande partie par l'économie endogène, a toujours été au rendez-vous pour Euronantes. Le Skyline, l'opération la plus emblématique de cette première phase avec ses 16 000 m² de bureaux labellisés BBC en est l'exemple parfait. Avalisée en pleine crise durant l'année 2008, cette opération portée par le fonds Erestone (Grupo Santander et Bouygues Construction) n'était commercialisée qu'à 70 % au moment de sa livraison. Trois ans plus tard, Quille Construction, le premier utilisateur, a été rejoint par la DIRECCTE, BNP Personal Finance, Regus International et VoyagesSNCF.com...