Vous êtes ici : Accueil La Métropole La stratégie de développement

L'équilibre au cœur de la stratégie de développement

Publié le 20/07/2012 - Charlotte BOUVERIE Proposer un sujet

Nantes Métropole, élue Capitale verte de l’Europe 2013.

La métropole nantaise, au cœur d’une région Grand Ouest qui comptera à l’horizon 2030 un million d’habitants supplémentaires, entend se développer en conciliant la recherche de l’équilibre.

Dynamisme, potentiel, équilibre : tels sont les fondamentaux sur lesquels la métropole nantaise entend asseoir son développement. La sixième agglomération française s’attend à voir sa population passer de 600 000 habitants aujourd’hui à 640 000 personnes à l’horizon 2020. Une progression qui atteste d’une attractivité certaine, mais qui ne doit pas se faire au détriment de la qualité de vie de ses habitants. Le respect des équilibres économiques, sociaux et environnementaux est au cœur de la stratégie de développement.

Un tissu économique diversifié

La singularité nantaise repose sur sa diversité économique et un socle industriel puissant. Activités traditionnelles (agroalimentaire, plasturgie, mécanique…) ou innovantes avec l’avènement des pôles de compétitivité (matériaux composites, biotechnologies, images et réseaux, automobile) tirent également la croissance tertiaire.
La métropole encourage à tous les niveaux les initiatives, individuelles et collectives, pour faire vivre et prospérer ce tissu économique diversifié. Des efforts qui portent leurs fruits : la ville de Nantes est classée 37e ville la plus innovante au monde par l’agence australienne 2thinkknow (19e rang européen et 4e rang national).
Outre la compétitivité et l’innovation, l’accessibilité est le cheval de bataille des collectivités locales : de lourds investissements sont consentis pour le développement de l’aérien (futur aéroport international Grand Ouest), du ferroviaire (doublement de la capacité de la gare TGV), tout en confortant un réseau routier de qualité.

Environnement et culture

Dans les métropoles du Grand Ouest, tournées vers l’océan et la Loire, les préoccupations environnementales sont fortes, et des politiques de long terme ont modelé la conception des zones urbaines. Le développement durable n’est pas ici une vaine incantation, mais une démarche qui inspire toute la stratégie du territoire. Signe de reconnaissance internationale de son savoir-faire en la matière, Nantes Métropole a été élue Capitale verte de l’Europe 2013.
Régulièrement classée aux premières places des palmarès des villes « où il fait bon vivre », Nantes se distingue aussi par son implication dans le domaine culturel, perçu ici comme un véritable axe de développement. L’émergence du Quartier de la création sur l’île de Nantes, les Machines de l'île, la Folle journée, la biennale d’art contemporain Estuaire témoignent de cette exigence, tout assurant à l'ensemble de l'agglomération un rayonnement en France et à l’international, outre des retombées touristiques immédiates.
Métropole imaginative et créative, Nantes conforte ainsi sa visibilité en suivant une voie originale, où les valeurs ne sont pas sacrifiées au nom de la compétitivité, mais considérées comme un atout supplémentaire pour le développement.