Vous êtes ici : Accueil La Métropole Les grands projets

Des grands projets structurants pour le Grand Ouest

Publié le 20/07/2012 - Charlotte BOUVERIE Proposer un sujet

L'Ile de Nantes représentera, à terme, un véritable cœur d'agglomération de 340 hectares.

Plusieurs projets de grande envergure sont en cours de réalisation dans l’agglomération nantaise, et témoignent de son dynamisme et sa capacité d’entreprendre. Tour d’horizon des principaux sites concernés.


Aéroport du Grand Ouest | Ile de Nantes | IRT Jules Verne | Lycée international | Hôtel Radisson Blu
 

Aéroport du Grand Ouest : ouverture en 2017

En 2017 sera mis en service la nouvelle plate-forme aéroportuaire internationale de la région Grand Ouest, sur le site de Notre-Dame-des-Landes. Avec ses deux pistes aménagées en parallèle, il sera à la fois un moyen d’accessibilité et d’attractivité internationales, mais aussi un moteur de croissance pour le territoire. 4,5 millions de passagers par an sont attendus à l'ouverture et 9 millions à long terme. La saturation attendue de Nantes Atlantique, dont le trafic passagers croît de 5,5 % par an depuis 20 ans, explique ce transfert des activités aéroportuaires à 25 km de Nantes, qui répond aussi à des enjeux majeurs de sécurité et d'environnement.
L'aéroport du Grand Ouest est le premier conçu HQE (Haute qualité environnementale). Son architecte, Jacques Ferrier, a imaginé de fondre le projet dans son environnement naturel, préservant ainsi les particularités du site existant. Montant total de l'opération : 556 millions d'euros.


Ile de Nantes : 340 ha requalifiés en cœur d’agglomération

Un million de mètres de carrés constructibles : c'est le potentiel global du projet île de Nantes, l'une des plus importantes opérations de renouvellement urbain en Europe. Engagé à l’aube des années 2000 et étalé sur 20 ans, il doit transformer un territoire composite de 340 hectares en un véritable cœur d'agglomération proposant toutes les fonctions urbaines : habitat, activités économiques, commerces, transports, services. 15 000 nouveaux habitants et autant d’emplois sont attendus à terme sur l'île. Une part importante seront accueillis au sein du Quartier de la création, en cours de réalisation, où 90 000 m² seront dédiés aux industries créatives.
Piloté pour Nantes Métropole par la Samoa, société publique locale d'aménagement, le projet île de Nantes est entré dans sa 2ème phase. Après les 10 ans de « l'ère Chemetoff », c'est l'équipe d'urbanistes Marcel Smets et Anne-Mie Depuydt qui a désormais en charge la maîtrise d'ouvrage. Elle prépare notamment la reconversion au sud-ouest de l’île de 90 ha de friche industrielle, qui doit accueillir le regroupement des activités du CHU.

IRT Jules Verne : les matériaux de demain

Implanté à proximité d’Airbus Nantes et du Technocampus EMC2, l'Institut de recherche technologique Jules Verne va totaliser 70 000 m² de locaux dédiés à l’enseignement, la recherche et l’innovation autour des matériaux composites, métalliques et structures hybrides. Un millier de chercheurs, une centaine d’entreprises et 5 000 emplois seront regroupés au sein du pôle de compétitivité d'ici à 10 ans.
Projet industriel ambitieux, représentant un investissement de 450 millions d'euros, ce nouvel IRT doit devenir l’un des fleurons mondiaux dans le domaine des technologies avancées de production de ces matériaux de demain. Objectif, créer de nouveaux avantages compétitifs pour quatre marchés majeurs de l’industrie française : l’aéronautique, la construction navale, l’énergie et les transports terrestres.

Lycée de l’île de Nantes : la carte internationale

Un lycée à vocation internationale ouvrira ses portes à la rentrée 2014 sur la pointe est de l’île de Nantes, à proximité immédiate du pôle d’affaires Euronantes. Le premier coup de pioche est prévu en septembre 2012. Conçu par l’architecte parisien François Leclercq, l’établissement accueillera dans ses bâtiments, totalisant 25 000 m², jusqu’à 1 500 élèves.
Le lycée international proposera un enseignement général de proximité pour les élèves du secteur, un pôle de formations technologiques tertiaires allant des pré-bac aux post-bac, un pôle langues vivantes avec sections européennes et internationales et français langue étrangère, afin de répondre aux attentes des familles venant de l’étranger. Coût de l’investissement : 77 millions d’euros.


L'hôtel Radisson Blu 4* au cœur de Nantes

Le nouveau fleuron de l’hôtellerie nantaise ouvre ses portes en novembre 2012. Situé au cœur du centre historique, il a été aménagé dans l’ancien palais de justice de la ville. Une première en France. La réhabilitation de l’édifice du XIXe siècle, conçue par l'architecte Jacques Cholet (DTACC) et réalisée par le promoteur Cogedim, représente un investissement de 30 millions d’euros. Destiné à capter une clientèle d'affaires internationale, l'hôtel propose sur quatre niveaux 142 chambres (dont 20 suites), un restaurant gastronomique de 85 couverts, un bar lounge et un espace forme de 200 m². C’est aussi le premier établissement hôtelier européen à accueillir en son sein un centre culturel d'art contemporain ouvert au public.
L’ouverture du Radisson Blu génèrera des retombées sur tout ce quartier de centre-ville. Située sur la même place, l’ancienne caserne Lafayette réaménagée va héberger des commerces, des logements et un spa-balnéo. Le square jouxtant l’hôtel fait lui aussi l’objet d’un embellissement.