Vous êtes ici : Accueil Le projet Le phasage

Euronantes : un projet en trois phases

Publié le 20/07/2012 - Charlotte BOUVERIE Proposer un sujet

Le quartier Euronantes gare concentrera la plupart des nouvelles surfaces à construire

En complément des 400 000 m2 de bureaux existants, 200 000 m2 de nouvelles surfaces tertiaires d'ici à 2022.

Phase 1 (2007-2012) | Phase 2 (2013-2017) | Phase 3 (2017-2022)

La première phase d’Euronantes (2007-2012) s'achève sur un bilan positif avec 80 000 m2 de bureaux produits qui s'ajoutent aux 300 000 m2 existants. Des groupes de renom ont fait le choix de s’y implanter : Henner-GMC, Capgemini, Crédit industriel de l’Ouest, Bouygues Construction, Vinci, Veolia, Fidélia, Voyages-sncf.com… Ils représentent près de 3 500 emplois, dont environ 500 créations pures. Et près de 200 emplois supplémentaires sont générés par le développement des activités installées sur le quartier d’affaires.
Ce bilan d'étape confirme l’importance de disposer en cœur d’agglomération d’une offre disponible répondant à la demande des utilisateurs de rester connecté aux centres de décision parisiens. Les deux prochaines phases du projet doivent permettre de renforcer la notoriété et l’image du pôle d’affaires.

Phase 1 : 80 000 m² de bureaux commercialisés sur la période 2007-2012

La livraison du site du Tripode (28 000 m² de bureaux sur deux îlots) marque la fin de la première phase du projet Euronantes.

Les principales opérations réalisées lors de cette période, venues s’ajouter aux 300 000 m² de bureaux existants, sont :
 

  • L'Espace Saupin (Fidelia Assistance - 5 800 m²)
  • Le Henner (Henner-GMC, RFF, Voyages-sncf.com, AIO Santé - 5 000 m²)
  • Le Phare des Alizés (Aiguillon Construction, Crédit Municipal - 4 000 m²)
  • Immeuble Axeo (Capgemini - 10 000 m²)
  • Immeuble Skyline (Quille, BNP, DIRRECTE - 18 000 m²)
  • L'îlot A du Tripode (DREAL 12 000 m², Veolia - 8 000 m²)
  • L'îlot B du Tripode (Unédic DSI - 8 300 m²)


Phase 2 : 110 000 m² à construire sur la période 2013-2017

Les îlots proposés en phase 2 représentent un volume de production moyen de 26 000 m² par an, dont 66 000 m² à proximité de la gare TGV. Cette nouvelle phase de développement du quartier d’affaires, qui a démarré avec les travaux des opérations Viviani et Véo, portera le volume total de bureaux à 500 000 m².

Les opérations aujourd'hui connues sur Euronantes (quartier gare TGV) sont les suivantes :

  • Véo : 13 000 m² - livré
  • Nouvelle Vague : 10 000 m² - livré
  • Europa : 5 000 m² - livraison 2014
  • Euroquartz : centre commercial + 4 000 m² de bureaux - livraison 2014
  • Berlingot : 14 500 m² - livraison 2016
  • Ilot 8a1 : 7 000 m² - livraison 2016
  • Crédit Mutuel : 12 500 m² - livraison 2016

 

Les opérations déjà engagées ou programmées sur l'île de Nantes sont :

  • Viviani : 5 000 m² - livré
  • Kanoa : 3 600 m² - livraison 2015
  • Siège SCE : 9 000 m² - livraison 2015
  • Ilot Shell : 5000 - livraison 2016
  • Ilot Brossette : 2000 - livraison 2017


D'autres îlots seront lancés d'ici 2015 pour compléter la phase 2 du projet.


Phase 3 : 110 000 m² à construire sur la période 2017-2022

Nantes Métropole s'appuie sur l'intérêt manifesté par les entreprises locales et exogènes depuis le lancement du pôle d'affaires pour en poursuivre le développement. L'acquisition des fonciers nécessaires à la mise en œuvre de la phase 3 est en cours de finalisation sur le périmètre d'Euronantes gare-Pré Gauchet.
Ces îlots bénéficieront de la proximité immédiate de la gare TGV. Celle-ci connaîtra à cette même période une importante requalification pour faire passer sa capacité d'accueil de 10 à 20 millions de passagers par an et proposer de nouveaux services (hôtellerie, commerces...). Un atout de plus en terme d’accessibilité pour ce pôle d’affaires qui n’en manque pas déjà…